Une déclaration de politique générale en raccourci

Publié le 2019-09-05 | Le Nouvelliste

D’une façon particulière, le Premier nommé Fritz William Michel a présenté à la Chambre des députés un résumé de quelques minutes de sa déclaration de politique générale le mardi 3 septembre en cours. Aucun des 21 Premiers ministres qui se sont succédé, de février 1988 à septembre 2018, n’avait agi de la sorte devant les parlementaires dans le cadre de cette mission constitutionnelle qui consiste à faire l’énoncé de la politique générale du gouvernement en chambre séparée. Il est assez difficile pour les observateurs de déterminer la raison d’être de cette nouvelle disposition. Certains diront que le sabotage de la salle des séances de ladite chambre par les quatre députés de l’opposition, tôt le matin du 3 septembre, serait le motif de cette acrobatie du Premier ministre devant les députés.

Ordinairement, la déclaration de politique d’un Premier ministre renferme sa vision de la gouvernance de l’Etat à travers la rationalisation du choix budgétaire suivant les priorités du chef de l’Etat. Quand un président a été élu sans aucun projet de société, la déclaration de politique générale de son Premier ministre ne peut contenir que des idées de projet par ministère et par secteur d’activité. Certains Premiers ministres, compte tenu de l’impréparation de la plupart des présidents qui ont été élus pendant ces trente dernières années, ne prennent pas le risque d’élaborer une politique générale trop théorique, ni trop méthodique, pour ne pas soulever la colère du président. C’est la raison pour laquelle des  observateurs s’accordent à dire que les politiques générales des différents Premiers ministres se suivent et se ressemblent.

 Que ce soit au Sénat ou à la Chambre des députés, la politique générale d’un Premier ministre est un moment d’attention, d’analyse et de réflexion de différentes couches de la population. Les observateurs, les historiens, les travailleurs de presse, d’autres professionnels et le public en général se retrouvent devant leur petit écran pour suivre pendant plusieurs heures l’énoncé de politique générale suivi de questions des parlementaires et des réponses du Premier ministre. La séance du mardi 3 septembre 2019 n’a pas comblé les attentes des uns et des autres. A part quelques-unes, les différentes questions posées au Premier  ministre ne recherchaient pas véritablement des réponses appropriées. La plupart des députés cherchaient à faire passer le temps avant de passer au vote. Lorsque le député de Léogâne demanda au président Gary Bodeau de mettre sa proposition, qui est celle de 65 députés, de passer au vote, car l’assemblée est édifiée, la majorité a approuvé la proposition.

Au Sénat de la République, la population aura-t-elle droit à un véritable débat sur la politique générale du Premier ministre ?

 Lemoine Bonneau

lbonneau@lenouvelliste.com

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".